Comment défiscaliser ses investissements immobiliers ?

La défiscalisation consiste à la réduction du montant imposable. La défiscalisation immobilière comprend les dispositifs fiscaux permettant d’encourager les investissements dans le logement. Il s’agit des avantages fiscaux pour soutenir la construction ou la rénovation immobilière.

La défiscalisation pour les investissements dans l’immobilier neuf

Pour défiscaliser ses investissements immobiliers, l’acquisition doit être un immeuble neuf. La défiscalisation pour le logement neuf consiste à offrir des avantages fiscaux en vue d’inciter à la construction immobilière. Dans cette option, l’investisseur peut profiter d’une économie d’impôts allant de 12 à 21%, dépendant du montant investi. L’investissement ne doit pas excéder 300 000 euros. L’investisseur ne peut également acquérir plus de deux immobiliers. La défiscalisation pour l’immobilier neuf permet une économie d’impôts moyenne, bénéfique pour l’investisseur. Toutefois, pour contrepartie, l’immobilier est qualifié comme une résidence principale. En effet, le propriétaire se trouve dans l’obligation de mettre en location le logement. De plus, le niveau du loyer ne peut pas dépasser des plafonds bien déterminés.

La défiscalisation pour les investissements dans l’immobilier ancien

Les investisseurs voulant acquérir et réhabiliter un immobilier ancien bénéficient de défiscalisation. Il s’agit d’inciter la conservation des immobiliers qualifiés comme monuments historiques ou patrimoines. Pour l’immobilier classifié comme monument historique, une réduction de base imposable est offerte à l’investisseur. Dans le cadre de la loi Monuments historiques, les montants des travaux d’entretien et de rénovation peuvent se déduire des revenus imposables. A propos de l’immobilier catégorisé comme patrimoine, dans le cadre de la loi Malraux, le contribuable profite de la baisse des impôts de 22% à 30% pour son rétablissement.

La défiscalisation pour les investissements dans l’immobilier meublé

L’investissement dans l’immobilier meublé peut disposer des avantages fiscaux. La défiscalisation, pour cette option, est régie par la loi Censi-Bouvard. Elle consiste à une baisse des impôts de 11% du montant investi. L’immobilier meublé concerne l’investissement pour le logement des personnes âgées, des étudiants et l’immeuble destiné au tourisme. La mise en bail commercial constitue la contrepartie de la défiscalisation. En effet, le propriétaire se doit de mettre à bail l’immobilier d’une durée de 9 à 12 ans. La défiscalisation pour les investissements dans le logement meublé permet d’effectuer une économie d’impôts importante.

La défiscalisation immobilière est accordée afin d’inciter les investissements dans l’immobilier, de sauvegarder les patrimoines et les monuments historiques. Elle permet de soutenir la construction de logement pour les services sociaux et le tourisme. La défiscalisation est bénéfique pour l’investisseur, pour l’économie, le social et le pays.

A qui faire appel pour investir dans l’immobilier ?
Où investir dans l’immobilier ?